Tourisme et Randonnées en France à travers les Cévennes et l'Auvergne par la Haute-Loire, la Lozère, le Gard, et l'Ardèche. Chambres d'hôtes, tables d'hôtes, gîtes d'étapes et de séjours, fermes auberges.

Villes et villages des Cévennes et d'Auvergne Villages and Cities of Cevennes and Auvergne 城镇和村庄中地区的塞维纳和奥弗涅

 

Villes et villages des Cévennes et d'Auvergne

Villes et villages des Cévennes et d'Auvergne

La roche où que l'on soit en Lozère est présente partout. Autant que dans le paysage, elle a été fondue dans l'architecture rurale et cela constitue à n'en pas douter la plus belle des richesses de ce département aux mille facettes. Au sud, dans les Cévennes, le schiste est roi. Sur les grands causses, c'est le calcaire qui prédomine.

Sur l'Aubrac, le grand plateau, c'est le basalte qui surgit ça et là. En revanche, le granit a colonisé la Margeride, les alentours du Mont-Lozère et les bords de l'Aigoual. Ces blocs arrondis, en amas chaotiques sont en quelque sorte représentatifs du département. Remontés des profondeurs de la terre ils ont su affleurer le sol et se laisser dompter par l'homme. Ce dernier a alors façonné avec cette pierre de magnifiques demeures. Ces gros rochers, obstacles pour l'agriculture font désormais parti du paysage naturel et architectural. Ils servent d'abris et sont aujourd'hui la convoitise de nombreux citadins qui espèrent bien acquérir de ces demeures de caractères si typiques de la région.

En Cévennes, l'architecture est différente. Adaptée aux ressources locales. là, le climat Méditerranéen n'oblige pas à construire des habitats aussi trapus pour s'abriter des grands froids. On n'utilise pas non plus le granit. C'est le schiste qui est roi. A l'image de cette pierre qui s'effeuille, le paysage Cévenol est tourmenté, entaillé de vallées profondes. D'un côté la végétation couvre aisément la pente de l'autre, c'est la roche à nu qui annonce le Midi et ses chaleurs torrides.

Le basalte est la roche de l'Aubrac. Peu visible, il reste sous une couche de terre fertile qu'il a lui même produit au cours du temps. Il laisse découvrir entre Aveyron et Cantal ce grand plateau de prairies d'estives qui a fait la réputation de la région et la renommée de la race bovine Aubrac. Sur cette grande étendue de verdure, l'homme a bâti des refuges ne servant que l'été à la belle saison. Etablis dans les creux du plateau, les burons de l'Aubrac sont les symboles du plateaux.

Enfin le calcaire des grands causses offre certainement à ces hauts plateaux les plus beaux monuments architecturaux de la région. là-haut le bois est rare, cher. On a donc conçu de vastes demeures taillées dans le calcaire. De gros blocs pour les encadrements, des feuilles un peu épaisses pour la toiture, les dallages des sols et les grandes voûtes en berceau plein cintres qui tiennent les toits. De nombreux villages typiques permettent de découvrir cette architecture si particulière.

Un détour à Utopix, au-dessus de Sainte-Enimie saura montrer à quel point, même quand on ne se prend pas au sérieux il est possible de travailler ce matériaux omniprésent sur ces Causses si pauvres. Et pour ceux qui ne sauraient pas trouver en ce lieu de satisfaction architecturale, il demeure deux fermes Aragonaise sur le Canton du Massegros. La première la plus réputée est située dans le village du Massegros, la seconde en cours de rénovation est implantée au Monziols. Avec ces deux bâtisses là vous tomberez certainement amoureux de l'architecture caussenarde.

La Lozère est un sanctuaire de la vie sauvage. Avec ses forêts, ses immenses pâturages, ses innombrables ruisseaux, ce pays singulier est un puzzle de micro régions. Symbole naturel et préservé où vivent quelques 70 000 habitants, la Lozère cultive sa différence. Son agriculture de tradition est fondée sur des produits de qualité. Un pays de quatre pays. L'Aubrac, la Margeride, les Causses et les Cévennes, sont sculptés dans la pierre et façonnés au fil des vallées et des plateaux pour que l'homme puisse continuer à les investir.

Dans ce pays des pierres, il y a l'Aubrac, une immense prairie d'altitude constituée de basalte et parsemée de lacs et de rivières. L'Aubrac des burons est une terre de tradition où l'homme perpétue l'art de vivre et la convivialité. C'est aussi le pays du fromage. Il a donné son nom à la célèbre reine des pâturages, l'Aubrac à la robe rousse, que l'on amène sur les hauts plateaux lors de la transhumance au mois de mai. Ici, la nature est omniprésente, domaine du pêcheur et du marcheur, l'Aubrac est aussi une réserve botanique inégalée en Lozère.

Plus haut, la Margeride impose ses terres granitiques et son relief arrondi. Ce pays de vastes prairies entrecoupées de torrents impétueux, est un havre de paix ponctué de forêts touffues et de blocs de granit composant un paysage mystérieux, à la fois chaotique et enchanteur. Dans cet environnement infiniment riche, dans ce pays des landes culminant à 1.500 mètres, le temps a raison de tout. Il suffit de le prendre pour découvrir un heu extraordinairement préservé.

Direction le sud du département, vers la terre du schiste, les Cévennes. Fini les vastes plateaux. Les Cévennes sont un dédale de vallées profondes où serpentent les Gardons aux eaux limpides. Pays des Camisards, pays rebelle, les Cévennes se découvrent lentement, à pied le plus souvent, par hasard la plupart du temps. Pays rude s'il en est. Sauvage et escarpé. C'est l'endroit rêvé pour se ressourcer et être tranquille.

Enfin, pour sortir des vallées profondes et des plateaux basaltiques, la Lozère c'est aussi le pays du calcaire, des grands causses et des gorges du Tarn. là, l'architecture y est majestueuse mais que l'on soit sur le Sauveterre ou le Méjean l'esprit est le même , voué à l'îlevage du mouton. Sur ces plateaux entaillés de gorges majestueuses, véritables canyons où s'écoulent dans de profonds couloirs le Tarn et la Jonte, le Méjean offre un climat steppique particulièrement froid en hiver et chaud en été.

Ils sont là; résumés en quatre régions, les différents pays de la Lozère. Le pays des sources, la terre des contrastes. Le pays des églises romanes en Margeride et des temples protestants des Cévennes, le pays des verts pâturages de l'Aubrac et des plateaux steppiques du Méjean.

 

 

L'Etoile Maison d'hôtes en Lozère

Ancien hôtel de villégiature avec un magnifique parc au bord de l'Allier, L'Etoile Maison d'hôtes se situe à La Bastide-Puylaurent entre la Lozère, l'Ardèche et les Cévennes dans les montagnes du Sud de la France. Au croisement des GR7, GR70 Chemin Stevenson, GR72, GR700 Voie Régordane (St Gilles), Cévenol, GR470 Sentier des Gorges de l'Allier, Montagne Ardéchoise, Margeride, Gévaudan et des randonnées en étoile à la journée. Idéal pour un séjour de détente.

Copyright © etoile.fr Tous droits réservés